mercredi, décembre 7, 2022
spot_img
AccueilAPPLICATIONSBurkina Faso : Le projet G-Cloud est sur la bonne voie

Burkina Faso : Le projet G-Cloud est sur la bonne voie

Le ministre du Développement de l’économie numérique et des Postes, madame Hadja Ouattara/Sanon, a visité, ce vendredi 20 juillet 2018, des installations et des chantiers du projet G-Cloud et du PADTIC pilotés par l’Agence nationale de la promotion des technologies de l’information et de la communication (ANPTIC). Ces réalisations permettront à l’administration de disposer d’une connexion internet de bonne qualité. Des installations au ministère de l’Agriculture en passant par le chantier de Niou dans la province du Kourwéogo, la patronne du département se dit satisfaite de l’exécution des travaux.

Le projet G-cloud est sur la bonne voie. C’est le constat fait par le ministre du Développement de l’économie numérique, madame Hadja Ouattara/Sanon. Ce vendredi 20 juillet 2018, elle a visité des installations et des chantiers entrant dans le cadre du projet G-Cloud piloté par l’ANPTIC. Au niveau du ministère de l’Agriculture, la patronne de l’Economie numérique a pu constater de visu des installations satellitaires et des data centers réalisés en partenariat avec Nokia. Ces installations, selon madame Ouattara, permettront de relier à terme 29 provinces sur les 45. Cela va aussi relier les services déconcentrés du ministère de l’Economie, faciliter la mise en œuvre des écoles « cyber class » et les centres de transfusion sanguine et bien d’autres.

Au niveau de Niou, dans la province du Kourweogo, le ministre a pu visiter le chantier de pause de la fibre optique, toujours dans le cadre du projet G-Cloud. Les travaux se déroulent bien et la connexion sera opérationnelle d’ici la fin du premier trimestre de 2019, selon elle. La fibre optique va de Ouagadougou à Ouahigouya et de Ouahigouya à Bobo-Dioulasso. 

C’est une distance de 578 km. Selon Marc Simon, chargé du suivi et du contrôle, les travaux se déroulent dans les règles de l’art. Ils respectent les normes de qualité et les normes internationales. C’est un projet qu’attend la population de Niou avec impatience.

Déjà, avec les travaux, le maire de la commune, Oumarou Ouédraogo, se félicite que des jeunes de sa localité soient embauchés pour certaines réalisations. Il est convaincu qu’avec ce projet, des activités génératrices de revenus peuvent être créées. 

Grâce à la connexion par exemple, les transferts d’argent sont possibles et les communications plus efficaces et à moindre coût. Les chefs coutumiers de la zone se sont aussi mobilisés pour saluer les efforts de la ministre. Ils l’ont rassurée de leur soutien dans le cadre de la réalisation du projet.

Source: LEFASO.NET

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -
Google search engine

Most Popular

Recent Comments